Le grand livre des gnomes, Terry Pratchett

imageAujourd’hui, le challenge du mois anglais organisé par  Cryssilda, Titine et Lou s’intéresse à un auteur très prolixe, Terry Pratchett.

Il paraît que Terry Pratchett a écrit une série formidable et très longue, Les Annales du disque-monde. Voilà qui m’intéresse, moi qui termine toujours trop vite les romans à mon goût ! Mais pour le moment, pas de chance je n’ai trouvé que les tomes 3 et 8 dans mes incursions chez Emmaüs et les bouquinistes, alors cette lecture attend encore. Par contre, j’ai découvert récemment son roman Le grand livre des gnomes, et j’ai adoré. Je l’ai dans la collection J’ai Lu Fantasy (où les trois tomes sont rassemblés en un seul), je n’avais donc aucune idée que c’était un roman à l’origine classé en jeunesse. Mais ce livre s’adresse à mon avis autant aux adultes qu’aux enfants. L’histoire est bien construite, avec plusieurs niveaux de compréhension.

grand livre des gnomes terry pratchett

La tribu des gnomes de Masklinn cherche un nouveau refuge. Elle arrive dans un grand magasin et découvre stupéfaite qu’il existe des centaines d’autres gnomes comme eux. Sauf que ces gnomes-là ne connaissent que le magasin, ignorent l’existence du monde dehors, et pensent que le fondateur du magasin est leur dieu et qu’il leur donne des ordres par l’intermédiaire de messages (en fait les annonces publicitaires du magasin). Masklinn et sa tribu promènent avec un eux un objet étrange, appelé le « Truc » qui leur annonce que le magasin va être prochainement détruit et qu’il faut fuir. Il leur faut d’abord convaincre les habitants du magasin, particulièrement réticents à accepter le remise en cause de toutes leurs convictions, puis trouver un moyen de fuir discrètement (façon de parler … 🙂 ). Ils trouvent ensuite refuge dans une carrière, puis guidés par le « Truc », semblent comprendre qu’ils viennent d’un monde « autre », et que pour le retrouver ils auraient besoin d’avoir accès à un fusée.

J’aime bien ces univers de petits personnages qui vivent cachés dans le nôtre (ça redonne un peu de magie au quotidien d’imaginer des choses comme ça 🙂 ). Ce roman est vraiment sympa, j’ai un coup de coeur pour tout le passage dans le grand magasin, ce refus des gnomes du magasin d’accepter la vérité, de remettre en question toute leur vision du monde, cette angoisse de défaire une organisation sociale rigide. La suite m’a moins intéressée, même si elle reste très sympa.

Si comme moi vous aimez ces univers parallèles, n’hésitez pas à lire Tobie Lolness, un jolie fable écologique avec des petits êtres pas plus grands que deux millimètres vivant dans un arbre.

Les autres participants du jour à ce challenge ont traité les livres suivants :

Une réflexion sur “Le grand livre des gnomes, Terry Pratchett

  1. Pingback: Billet récapitulatif du mois anglais 2015 | Plaisirs à cultiver

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s